27 mai 2019
Elodie Fontan, marraine du LGCT-LPEJ 2019 !

En 2019, le LGCT-LPEJ aura la chance d’avoir une jolie marraine, la comédienne Elodie Fontan. Célèbre pour ses rôles dans Baby-Sitting et Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ?, Elodie est passionnée depuis son plus jeune âge d’équitation. Elle se réjouit donc de découvrir cette 6ème édition et nous fera sans doute la surprise de participer à quelques unes des animations durant l'évènement.

 

Comment l’équitation est entrée dans ta vie ?

Ma mère est passionnée de chevaux depuis son enfance, elle m’a donc mise à cheval dès qu’elle a pu, et ça a tout de suite été le coup de foudre. J’ai commencé l’équitation à 5 ans, et n’ai cessé de partager cette passion avec elle.

Quelle place peux-tu donner à ta pratique aujourd’hui ?

Aujourd’hui je monte hélas moins qu’à l’époque où j’avais mon cheval. Avant j’étais avec lui dès que je le pouvais, en concours, en balade en forêt, c’était une période magique.

Mais maintenant j’ai la chance de monter avec un grand cavalier, le champion olympique Philippe Rozier, que j’admire énormément et qui est devenu un ami. Je monte régulièrement chez lui, entre les tournages, c’est ma bulle d’oxygène, un petit coin de Paradis.

Etre cavalière t’apporte-t-il des bénéfices dans ta carrière d’actrice?

Ça n’a pas encore été le cas, puisque je n’ai pas encore eu la chance de monter à cheval sur un tournage, mais je sais que ça arrivera, et que ça peut être bénéfique pour plein de genre de films différents.

L’équitation et la comédie ont beaucoup de points communs. Il faut de la patience, du partage, de la confiance en soi et en l’autre, de la volonté. Il faut beaucoup travailler et être déterminé, puis surtout croire en ses rêves. Tous ces points sont également nécessaires dans mon métier, cela a donc forcément déjà été bénéfique en ce sens !


A quand un rôle sur un cheval ?

J’en rêve !!!! C’est une bonne question, mais mon agent est sur le coup, c’est dans notre «contrat» moral. Il sait que mélanger mes deux passions a toujours été un rêve, alors je croise les doigts en attendant ...