25 juin 2022
SAMEDI 25 JUIN 2022

AU TERME D’UNE COMPÉTITION D’UNE INCROYABLE INTENSITÉ, LE BRÉSILIEN MARLON MODOLO ZANOTELLI A REMPORTÉ SAMEDI SUR LE CHAMP DE MARS LE LONGINES GLOBAL CHAMPIONS TOUR DE PARIS, LA PLUS PRESTIGIEUSE DES ÉPREUVES DU LONGINES GLOBAL CHAMPIONS TOUR – LONGINES PARIS EIFFEL JUMPING. SEUL FRANÇAIS BARRAGISTE, OLIVIER ROBERT PREND UNE BELLE SIXIÈME PLACE. 

A RETENIR 

  • Le LGCT de Paris pour le Brésilien Marlon Modolo Zanotelli Les Paris Panthers s’imposent dans la GCL presentée par la Ville de Paris
  • CSI 1* : L’Américaine Hayley Barnhill récidive
  • Arrivée de la Route Eiffel ce dimanche sur la piste du LGCT-LPEJ 
  • Dimanche, début des épreuves à 8 heures. A 14h45, début du Saint-Laurent Eiffel Challenge, plus grosse épreuve du jour. 

 

L’explosion de joie du Brésilien Marlon Modolo Zanotelli fut intense, extrême, radicale. 

A la mesure de son barrage dans le Longines Global Champions Tour de Paris. Dernier des sept barragistes à s’élancer, le champion d’Amérique du sud 2019 a réalisé un tour parfait. Une prise de risque maximale, des trajectoires dignes des meilleurs pilotes de moto, à la limite permanente de la rupture. Et à l’arrivée une incroyable victoire, sa première dans un Grand Prix 5 étoilesavec plus d’une seconde d’avance sur le chrono de la Britannique Lily Attwood, 20 ans, que beaucoup pensaient alors intouchable. A 34 ans, le Brésilien, n°7 mondial basé en Belgique, signe une des plus grandes victoires de sa carrière grâce à sa jument de 11 ans Like A Diamond van het Schaek et succède à Paris au champion olympique britannique Ben Maher. Ce succès dans la neuvième des 16 étapes du circuit LGCT lui offre également une qualification pour la grande finale de Prague en novembre prochain. 

 

Le podium est complété par l’Américaine Lillie Keenan, 25 ans, sur Queensland E.
Seul des huit Français au départ à se hisser au barrage, Olivier Robert sur Vivaldi des Meneaux, très rapide (2e chrono) mais coupable d’une faute, prend une belle sixième place. Au classement général du circuit, l’Allemand Christian Ahlmann, 15e au pied de la Tour Eiffel, conserve sa première place. 

 

Marlon Modolo Zanotelli : « C’est incroyable. Enfin ! Cela faisait pas mal de temps que j’attendais une victoire dans un Grand Prix aussi prestigieux. J’ai souvent été deuxième mais ça ne souriait pas. Ce soir, ma jument a juste été exceptionnelle. Mais c’est un travail de toute une équipe qui me soutient en permanence. Dans le barrage, je sais que ma jument est très rapide. J’ai donc juste essayé de faire comme elle mais en étant un peu plus court dans mes virages. » 

 

Dans la GCL presentée par la Ville de Paris, les Paris Panthers, avec le champion olympique Ben Maher, l’Irlandais Darragh Kenny et le Belge Gregory Wathelet, ont remporté leur premier succès de la saison. L’épreuve individuelle, support de la qualification au Grand Prix, est revenue au Belge Grégory Wathelet (Iron Man van de Padenborre), large vainqueur devant Marlon Modollo Zanotelli (Like a Diamond van het Schaek) et la Française Pénélope Leprévost (Texas). 

 

CSI 1* : Deux sur deux pour Hayley Barnhill 

Déjà victorieuse vendredi, l’Américaine Hayley Barnhill a confirmé sa domination ce samedi en remportant le Prix Metrobus (1,40m). Première avec sa jument Jasmijn, elle prend également la troisième place avec Cadeau JH. Seule la Française Dorothée Amar, deuxième, a réussi à contester la suprématie américaine dans cette épreuve où concourrait également l’actrice Marina Hands. En ouverture de la journée, la Belge Anouch Danneels s’était imposée dans le Prix Joone (1,15m) devant l’actrice, créatrice de mode et productrice américaine Mary Kate Olsen. L’hymne néerlandais avait ensuite retenti en l’honneur de la toute jeune (13 ans) Yoni van Santvoort, victorieuse du Prix Cavalassur en faveur d' Imagine for Margo.