15 mai 2018
The sound of silence

Que serait la campagne sans le doux chant des oiseaux ? Elle serait bien moins joyeuse, c’est certain.  Imaginez une forêt ou une plaine silencieuse, sans le moindre bruit. Ça vous semble étrange voire impossible ? Et pourtant, on y vient doucement…

Saviez-vous que depuis les années 90, le nombre d’oiseaux dans les campagnes diminue de façon constante ? La quantité d’individus qui disparaît chaque année est si importante que certaines espèces pourraient bientôt n’être qu’un souvenir. 

Les responsables de cette hécatombe ? Les pesticides et surtout, les insecticides. Utilisés en masse dans l’agriculture conventionnelle, ces derniers privent tout simplement les oiseaux de leur principale ressource alimentaire : les insectes.  La politique agricole, qui est de plus en plus contraignante, a également modifié le paysage pour nos amis qui peinent aujourd’hui à trouver des bosquets ou des haies où se réfugier. C’est bien triste…

Existe-t-une solution ? Pour Frédéric Jiguet, professeur au Muséum national d’histoire naturelle et coordinateur du programme Stoc (Suivi Temporel des Oiseaux Communs), elle est simple : on arrête les pesticides et on passe à l’agriculture biologique afin de respecter la biodiversité et stopper le massacre.